Les laboratoires pharmaceutiques ont vu leur clientèle cible évoluer ces dernières années, ne se focalisant plus exclusivement sur les médecins. Le patient a dorénavant un poids lors de la décision finale.

En effet, les recherches Internet concernant les médicaments et les traitements alternatifs se multiplient. En 2016 un tiers des américains affirment consulter Internet pour avoir des informations supplémentaires cherchant à comprendre leur situation. De plus, 72% des américains disent avoir utilisé internet au cours des 12 derniers mois pour récolter des informations avant même de consulter un médecin.

Une fois en rendez-vous, le patient a déjà quelques notions de la situation actuelle lui permettant une meilleure compréhension. L’ère du médecin actif et du patient passif est terminée, ce dernier ne voulant plus être un simple spectateur.

Pour accompagner ce changement de comportement du patient, les laboratoires incluent les patients dans leur stratégie marketing et commerciales. Les réseaux sociaux sont pris d’assaut par les laboratoires pharmaceutiques, les hôpitaux et les médecins dans le but d’affirmer une présence digitale plus transparente et plus proche de leurs clients.

Your email address will not be published. Required fields are marked *