Depuis son déchiffrage au milieu des années 1960, l’ADN prend une place de plus en plus importante dans les recherches médicales. La thérapie génique permet de remplacer un gène ayant une anomalie par un similaire mais sain. On recense près de 6.000 maladies trouvant leurs origines dans nos gènes. La maladie de Parkinson est une situation dans quelle la thérapie génique offre de nombreux espoirs de trouver enfin un remède permanent.

La technologie de la thérapie génique a permis de ralentir la progression de la maladie, représentant une grande avancée, contenue qu’aucun traitement n’a pour le moment été mis sur le marché. Début 2017, la première guérison par thérapie génique voit le jour dans le cadre d’un essai Clinique sur un adolescent atteint d’une maladie génétique, créant de nombreux espoirs pour la suite des recherches.

Your email address will not be published. Required fields are marked *