Dans le monde, on dénombre plus de 20 millions de personnes souffrant d’insuffisance cardiaque, dont 500.000 en France. Pour ces malades, un nouvel espoir de traitement est en train de prendre forme.

Un essai de thérapie cellulaire mené en Europe et aux Etats-Unis sur plus de 300 personnes est basé sur une technique extrêmement prometteuse de greffe de cellules musculaires de la cuisse.

En pratique, les scientifiques vont prélever des cellules musculaires de la cuisse chez un patient malade et les réimplanter dans le cœur, évitant ainsi les éventuels risques de rejet.

Si ce traitement peut s’adresser potentiellement aux 500.000 insuffisants cardiaques français ainsi qu’aux 100.000 nouveaux cas environ qui apparaissent chaque année, en pratique il ne va concerner que ceux qui répondent insuffisamment aux traitements ou chez qui la transplantation cardiaque n’est pas envisageable.