Consulter internet pour avoir plus d’informations à la fois sur nos symptômes, nos médecins ou nos médicaments est devenu un réflexe pour beaucoup d’entre nous. En lien avec l’automédication, les informations divulguées par les laboratoires pharmaceutiques évoluent pour répondre aux nouvelles demandes des patients.

En effet, orienter uniquement ses communications vers des médecins ne suffit plus, le patient a dorénavant un poids dans la prise de décision pouvant influencer le choix final du médicament prescrit. C’est à ce moment que le digital rentre en jeu.

Les patients utilisent les réseaux sociaux et les sites d’informations pour acquérir les données médicales recherchées. Les canaux de communication habituellement utilisés par les laboratoires doivent évoluer pour rentrer en contact direct avec l’interlocuteur final, le patient.

Le sentiment de confiance que les patients peuvent avoir envers un laboratoire pharmaceutique peut s’avérer très important. Si Internet est devenu une composante importante pour eux, les laboratoires doivent s’adapter et y être autant présent.

Your email address will not be published. Required fields are marked *